06 32 24 10 41 contact@zef-expertises.fr

Perméabilité à l’air des réseaux aérauliques

La perméabilité à l’air d’un réseau de ventilation garantit un système de ventilation efficace et performant, afin d’obtenir une bonne qualité de l’air intérieur aux occupants, et un système de ventilation économe en énergie.

Globalement, elle valide la qualité de mise en œuvre des réseaux pour s’inscrire dans une démarche qualité.

Le Cadre réglementaire

La RT 2012 ne fixe pas d’exigences en matière de performance du réseau de ventilation pour l’étanchéité à l’air. Un meilleur classement peut être pris en compte dans le calcul thermique réglementaire, auquel cas une justification du niveau atteint doit être apportée en fin de travaux par une mesure.

Les labels Effinergie exigent un classement A à atteindre au minimum (dans le cadre du protocole PROMEVENT) pour les collectifs et le tertiaire.

Objectifs de l’étanchéité à l’air 

Eviter une surconsommation des ventilateurs

Amélioration de la qualité d’air (Débits hygiéniques plus adaptés et évacuation des polluants générés par l’activité humaine, par les matériaux de construction et les meubles)

Conservation du bâti par une limitation des condensations et moisissures

Impact sur le confort des occupants (thermique, et acoustique)

Eviter des surconsommations de chauffage 10% en simple flux et 25% double flux

Prestations Réseaux de Ventilation

Mesure en cours de chantier et recherche de fuites au fumigène

Contrôle réglementaire de la classe d’étanchéité des réseaux

Mesure de débits des bouches et systèmes de ventilation

Mesure de pressions au niveau des bouches

Promevent

Inspection camera

Typologie des bâtiments

Maisons Individuelles ou groupées

Logement Collectif

Bâtiment Tertiaire

Caractéristiques de l’étanchéité à l’air

L’étanchéité à l’air du réseau de ventilation est caractérisée par une classe d’étanchéité à l’air A, B et C, D (D est la plus performante). L’échelle comporte une classe par défaut (2,5 fois la classe A). La classe d’étanchéité est déterminée par mesure représentant le débit de fuite ramené à la surface du réseau exprimé en m3/(s.m²).

 

Références Normatives

Le test des réseaux aérauliques est défini par les normes NF EN 12237, NF EN 1507, NF EN 12599 et par le Fascicule Documentaire FD E51-767.

Procédure de la mesure

L’objectif de la mesure est de vérifier que l’installation de ventilation est conforme à la réglementation, et de détecter les dysfonctionnements éventuels.

Une mesure en cours de chantier est fortement conseillée pour permettre de repérer les fuites et de les traiter avant la fermeture des gaines techniques et faux-plafonds,  mais ne dispense pas de la mesure finale pour déterminer la classe d’étanchéité effective du réseau. La mesure finale est réalisée lorsque tous les travaux pouvant impacter l’étanchéité à l’air du réseau sont terminés.

Mise en place du système de mesure

Après conditionnement de l’ensemble du réseau (obturation des bouches et de l’extraction à l’aide de vessies) mise en place d’un ventilateur relié à un manomètre/débitmètre directement placé sur une bouche, ou parfois sur le caisson.

Il va induire une pressurisation ou dépressurisation au sein du réseau qui va permettre de déterminer un débit de fuite, et donc le niveau d’étanchéité à l’air du réseau.

A l’issue de la mesure, l’opérateur se charge de rechercher d’éventuels défauts des conduits. Pour ce faire, il peut recourir à différentes méthodes. L’enfumage de la zone avec mise en pression simultanée du réseau est l’une des techniques les plus efficaces. Elle permet de déceler précisément d’éventuelles fuites.

PROMEVENT (anciennement DIAGVENT)

Le PROMEVENT est une méthode de diagnostic des installations de ventilation mécanique qui comprend :

– un diagnostic simplifié, avec un examen visuel de l’installation, plutôt réservé à la réception des installations neuves.

– des relevés de performances (débit, pression, consommation électrique)

– une mesure de perméabilité du réseau peut être incluse dans ce diagnostic.

Demande de devis

confidentialité

2 + 12 =

Zones d’intervention

Nantes Métropole :

Nantes, Carquefou, Bouguenais, La Chapelle-sur-Erdre, Thouaré-sur-Loire, Vertou, Saint-Sébastien-sur-Loire, Sainte-Luce-sur-Loire, Orvault, Rezé, Basse-Goulaine, Bouaye, Couëron, Indre, La Montagne, Le Pellerin, Les Sorinières, Saint-Aignan de Grand Lieu, Saint-Herblain, Saint-Jean-de-Boiseau, Saint-Léger-les-Vignes, Sautron, Treillières, Haute Goulaine

 

Rennes Métropole :

Rennes, Bruz, Cesson Cévigné, Pacé, St Jacques de la Lande, Noyal-Châtillon-sur-Seiche, Saint-Lunaire, Chartres-de-Bretagne, Betton, Saint-Grégoire, Liffré, Chantepie, Le Rheu, Mordelles, Vézin-le-Coquet, Saint Gilles, Montgermont, Thorigné-Fouillard.

mais aussi 

Saint Nazaire, La Roche sur Yon, Sables d’Olonne, St Gilles Croix de Vie, Pornichet, Le Pouliguen, Guérande, La Baule, Vannes, Lorient, Concarneau, Fouesnant, Quimper, Brest, Angers, Avrillé, Beaucouzé, Le Mans, St Malo, Dinard

Un devis ? Une question ?

You have Successfully Subscribed!

Share This